2 X Samantha Dunning sur votre liste

Pour un système de santé accessible

L’augmentation continuelle des primes d’assurance-maladie est un sujet qui inquiète beaucoup la population, et surtout les familles. Pour cause : l’augmentation moyenne des primes d’assurance-maladie est de 150% en 20 ans pour la Suisse ! Et les primes d’assurance-maladie sont devenues une grosse part du budget familial. Sans parler du prix élevé des consultations chez le médecin, à l’hôpital et des médicaments.

  • Il est ainsi nécessaire de plafonner les primes d’assurance-maladie à 10% du revenu au maximum.
  • Et il faut s’opposer à toute proposition visant à créer un système de santé à deux vitesses telle que la création d’une caisse maladie « light » pour celles et ceux qui n’ont pas les moyens financiers de se payer une assurance-maladie correcte.
  • Il est aussi absolument essentiel de contrer le pouvoir des lobbys des assurances maladie et des pharmaceutiques dans les décisions prises au Parlement.
  • Enfin, il faut réduire le prix des médicaments tout en soutenant le développement des médecines alternatives ayant fait leur preuve.

Pour l'égalité des chances

Le 14 juin dernier, nous étions des milliers de femmes à descendre dans les rues car le genre est encore, au 21ème siècle, en Suisse, source de discrimination, d’inégalités. En politique, les femmes sont largement sous-représentées, avec 33% de femmes au Conseil national à la fin 2018. Trop longtemps, les partis politiques ont négligé la place de la femme en politique. Les conditions de parlementaires, par exemple la question des caisses de pensions ou des congés maternité, freine l’engagement des femmes dans la politique. En conséquence, la question de l’égalité hommes-femmes traîne, tout comme la politique familiale.

  • Il est ainsi nécessaire de promouvoir la participation des femmes en politique par différents moyens (parité sur les listes, réglementation claire sur les caisses de pension et congé maternité, etc.)
  • Il faut développer les mesures permettant une meilleure conciliation vie familiale et professionnelle tant pour les femmes que pour les hommes en proposant entre autres des temps partiels aussi dans les professions dites masculines, en trouvant des solutions innovantes pour l’accueil extrafamilial.
  • Il faut absolument instaurer un congé paternité conséquent (donc plus que les deux semaines prévues par les chambres fédérales) afin que les hommes s’impliquent dès la naissance des enfants dans la vie familiale et participent pleinement aux tâches ménagères
  • Tout comme il faut absolument reconnaître le travail de care en proposant une rémunération pour les personnes prenant soin de leurs proches (enfants, proches avec un handicap ou personnes âgées) et, surtout en leur assurant une retraite décente.
  • Enfin, il faut imposer l’égalité salariale.

Pour une planète saine

Le réchauffement climatique est une réalité et il faut agir dans tous les domaines possibles (mobilité, bâtiment, agriculture, consommation, etc.) et responsabiliser les entreprises au respect de l’environnement tout comme mieux sensibiliser la population. Je m’engage, entre autres, à :

  • Développer le réseau de transport public et proposer des tarifs bas
  • Promouvoir la mobilité douce
  • Encourager l’innovation durable par un soutien financier aux propositions visant ce but
  • Accompagner le monde agricole dans une transition écologique
  • Supprimer les emballages inutiles dans les supermarchés et dans les envois postaux. D’ailleurs, signez notre pétition pour une Poste sans plastique 
  • Instaurer un programme de sensibilisation, aussi envers les entreprises, sur les défis du réchauffement climatique et les modes de vie ou de production respectueux de l’environnement.

Mes positions sur Smartvote et Vimentis

Ici vous pouvez trouver mes réponses aux questionnaires Smartvote et Vimentis ainsi que mes "spider".